Archives
Version imprimable « Retour à la liste

Ecominute

Fondaction a réduit l'empreinte carbone de ses placements sur les marchés boursiers de 51%
10 décembre 2018

Fondaction a réduit l'empreinte carbone de ses placements sur les marchés boursiers de 51%

Fondaction a réduit l’empreinte carbone de ses placements sur les marchés boursiers de 51 %, entre 2015 et 2018, grâce à l’adoption d’un indice excluant les énergies fossiles et le charbon. 

«Les placements en actions mondiales de Fondaction sont de près de 330 millions $, ce qui représente environ 35 % de tous les placements», a précisé l’institution.

 

«En collaboration avec nos gestionnaires de portefeuilles de placement sur les marchés, nous avons sollicité MSCI, une entreprise de services financiers publiant notamment les indices boursiers, afin de créer de toutes pièces un indice qui répondrait à ces préoccupations environnementales grandissantes», a expliqué le président et directeur général de Fondaction, Léopold Beaulieu.

 

L’indice MSCI ex-fossile, ex-charbon exclut les titres d’entreprises détenant des réserves d’énergie fossile (gaz, pétrole et charbon). «La mise en place de cet indice a permis à Fondaction de maintenir ses rendements sur les marchés financiers tout en réduisant les risques face aux changements climatiques».

 

À la suite de la ratification de l’Accord de Paris sur le climat en 2015, Fondaction a été le premier acteur financier à être nommé comme partenaire de choix en soutien au gouvernement du Québec dans la lutte contre les changements climatiques en vue de l’atteinte des objectifs ciblés par ce même gouvernement. 

 

Enfin, Fondaction se distingue par ses investissements directs qui visent à soutenir, à promouvoir et à encourager le développement durable dans les PME québécoises. Au fil des années, il a développé une expertise dans la réalisation d’investissements à retombées sociétales positives, en conjuguant les dimensions sociales, culturelles, territoriales, environnementales et économiques.  À ce jour, Fondaction s’est porté acquéreur de près de 100 millions $ d’obligations vertes.

 

 

Source: Communiqué de presse