Version imprimable « Retour à la liste

Ecominute

Plein gaz renouvelable vers la conversion des déchets organiques!
31 janvier 2017

Plein gaz renouvelable vers la conversion des déchets organiques!

Un Québécois produit en moyenne 1.5 tonne de déchets par an. Cela revient à remplir le stade olympique de Montréal une fois par semaine! Mais comment faire pour réduire notre production intensive de déchets? La biométhanisation donne une deuxième vie aux matières organiques et réduit la quantité de matières envoyées à l’enfouissement en les transformant en gaz naturel renouvelable.

BioM, la Régie intermunicipale de valorisation des matières organiques de Beauharnois-Salaberry et de Roussillon a élaboré un projet de double valorisation des résidus organiques et mettra en opération, dès 2018, un complexe de biométhanisation qui sera situé dans le parc industriel de Beauharnois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce complexe permettra la valorisation des matières organiques provenant des bacs bruns de l’ensemble des 225 000 citoyens des 18 municipalités impliquées dans le projet. Cette double valorisation permettra de transformer les matières organiques en compost et en gaz naturel renouvelable (biométhane). La mise en place du complexe de biométhanisation et de compostage et l’implantation complète de la troisième voie permettront de réduire les émissions de gaz à effet de serre de l’ordre de 35 000 tonnes pour une période de cinq ans, en plus de contribuer à réduire substantiellement les autres polluants atmosphériques.

 

Récemment Gaz Métro et BioM ont conclu une entente visant l’injection de ce gaz naturel renouvelable (biométhane) dans le réseau de distribution de Gaz Métro. En mettant son réseau gazier à contribution, Gaz Métro assurera ainsi une liaison entre les producteurs et les consommateurs.

 

Le projet est financé aux deux tiers par les gouvernements du Québec et du Canada et générera des retombées locales importantes pour la région en plus de contribuer à l’émergence du biométhane au Québec, une filière d’énergie locale et renouvelable. Il s’agit là d’un bel exemple où les municipalités et le gouvernement mettent leur énergie en commun pour valoriser les matières organiques et avoir un impact concret dans la lutte aux changements climatiques.

 

 

Sources :

Journal Saint-François
BioM