Version imprimable « Retour à la liste

Ecominute

Du talent à revendre pour les technologies propres
24 novembre 2015

Du talent à revendre pour les technologies propres

Vous pensez engager un stagiaire ou une nouvelle employée? Découvrez les équipes gagnantes du Défi Écotech! Dans le cadre d’une compétition extracurriculaire tenue à HEC Montréal du 6 au 9 novembre, l’entreprise en technologies propres Groupe Brio a présenté un enjeu stratégique réel auquel elle est confrontée. Plus d’une vingtaine d’étudiants ont travaillé tout le weekend pour mettre à profit leurs capacités stratégiques et créatives, et proposer des solutions innovantes. Voici les profils des équipes ayant remporté la 1e et 2e position.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En partance pour Hong-Kong cet hiver, Théo Boyé graduera de son BAA trilingue en 2017. Impliqué dans le financement du guide étudiant Allô Montréal et travaillant actuellement dans le service de la restauration, il a eu l’occasion de développer son ouverture d’esprit, son aspect social et son professionnalisme. Se dirigeant vers une spécialité entreprenariat-marketing, il éprouve de l’intérêt pour les technologies propres et le développement durable. Il est ainsi à la recherche d’un emploi à temps partiel ou d’un stage dans ces domaines dès septembre 2016.

 

Imrane Hanich - Étant actuellement étudiant à Hec montréal en 2e année, je terminerais mes études en été 2017. Je suis directeur de projet à la société de relations d’affaires, et en mars 2016 j’organiserais avec l’aide de mon équipe l’événement du Startup Weekend à HEC. Ceci est une opportunité pour moi de développer des compétences en organisation et gestion de projets. En parallèle je travaille également avec un entrepreneur dans le domaine de la maroquinerie afin d’en apprendre plus sur l’entrepreneuriat et la gestion d’une entreprise.

 

Diane Lami - Étudiante à HEC Montréal en vue de l’obtention d’un BAA trilingue à l’été 2017, je pense me spécialiser en Marketing et Entrepreneuriat. Très dynamique et toujours en quête de nouveaux apprentissages, je me suis beaucoup investie au sein de la vie associative d’HEC ; participante à des compétitions académiques, et élue au poste de responsable projets. Ces mandats m’ont permis de développer mes habiletés, dont le travail en équipe, la créativité, et la prise d’initiatives. Par ailleurs, le développement personnel me semble capital, c’est pourquoi je m’implique bénévolement dans de nombreuses activités, et participerai au programme d’échanges internationaux à l’hiver 2016.

 

Maxime Ronsin - Passionné de marketing, je suis en 2e année du BAA d’HEC Montréal. J’ai travaillé 2 ans dans l’équipe marketing de Carrefour Belgium, et durant un semestre pour l’association marketing d’HEC Montréal. Récemment, en rentrant de New York où j’ai couru le marathon, j’ai fait 2 compétitions de marketing: le Défi Écotech - que nous avons remporté, et une autre présentée par Lacoste - où nous avons fini 2e et reçu la mention coup de cœur du public. En janvier 2016, je devrais partir en stage chez Franck Provost à Sydney. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Solène Arnoux terminera son baccalauréat en administration des affaires en mai 2016 en spécialisation gestion des opérations et de la logistique. Grâce à son échange durant un semestre à Rotterdam et un stage marketing chez Sanofi à Paris, elle a acquis une forte capacité d’adaptation et un désir d’en apprendre toujours plus. Particulièrement intéressée par le développement durable, Solène chez un stage de 2/4 mois durant l’été 2016 en logistique, gestion des achats ou de la production avant de commencer une maitrise à l’automne 2016 ou l’hiver 2017.

 

Après avoir vécu en France et en Asie, Enora Baronnet s’est tournée vers le développement durable à l’issue de riches expériences à l’étranger, en particulier une mission d’analyse en République Dominicaine avec la Fondation des jeunes pour le développement durable. Actuellement en stage dans une organisation de projets environnementaux en parallèle de son baccalauréat en Marketing et Développement durable, elle souhaite effectuer un stage de fin d’études dans le secteur de la gestion de projet, du marketing et du développement durable à partir de mai 2016.

 

Barbara Lengereau terminera ses études en administration des affaires au HEC, spécialité Management et Affaires internationales en avril 2016. Elle a réalisé un échange à Hong-Kong, et a été stagiaire pour une entreprise de commerce équitable au Laos, son rôle étant de  planifier le lancement d’un nouveau produit. Sensibilisée par les enjeux sociétaux et environnementaux, elle est impliquée dans sa communauté, notamment via l’association HumaniTerre. Elle sera disponible dès janvier pour un stage à temps partiel de préférence en gestion de projets, planification stratégique.

 

Pendant ses études en gestion aux HEC, Sarah Pelzman fait un semestre d’échange à Hong Kong, travaille comme bénévole dans une ONG au Cambodge, occupe le poste de chef de rubrique développement durable au Journal l’intérêt, et participe au Défi Écothech. Elle développe un intérêt marqué pour l’innovation sociale et durable et des compétences en réflexion et proposition de solutions innovatrices et durables. Disponible pour un stage 2-3 jours semaine dès janvier 2016 et à temps plein dès mai 2016 lorsqu’elle aura reçu son diplôme.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le professeur invité René Gendreau et le chargé de cours Joseph El Khoury ont accompagné Groupe Brio comme membres du jury du Défi Écotech. Le regroupement étudiants HumaniTERRE, et particulièrement les directrices de projet Déborah Lunghi, Naoko Fanny Mercier et Valentine Berardo, ont co-organisé la compétition.

 

Pendant cette 2e édition du Défi Écotech, l’entreprise Groupe Brio a invité les étudiants à lui proposer des stratégies B2B et B2C. Groupe Brio développe et commercialise un lave-auto intelligent, qui utilise de l'eau de pluie comme première source d’approvisionnement, et qui recueille la totalité de l’eau de lavage afin de la nettoyer et la réutiliser en circuit fermé. Ainsi, 300 litres d'eau sont récupérés à chaque lavage, soit plus de 5 millions de litres d’eau économisés chaque année, à chaque emplacement.

 

La prochaine édition du Défi Écotech aura lieu à l’Université de Sherbrooke du 23 au 25 janvier 2016 en collaboration avec Sherbrooke Innopole.