Archives
Version imprimable « Retour à la liste

Ecominute

Sortez les ciseaux! Première usine commerciale de biocarburants au monde à Edmonton signée Enerkem
5 juin 2014

Sortez les ciseaux! Première usine commerciale de biocarburants au monde à Edmonton signée Enerkem

Hier après-midi, Enerkem a inauguré officiellement à Edmonton, en Alberta, sa première installation à pleine échelle pour la transformation des matières résiduelles domestiques en biocarburants et produits chimiques renouvelables. L’inauguration de la première usine à pleine échelle d’Énerkem représente l’aboutissement de plus de 10 années d’efforts de mise à l’échelle de sa technologie, depuis l’usine pilote et la démonstration au Québec jusqu’à l’étape commerciale. Cette usine innovatrice est de loin l’un des développements les plus importants pour les secteurs des matières résiduelles et de la bioraffinerie. Elle servira de modèle à plusieurs collectivités et industries du monde entier. Pour le Québec, cette usine démontre la force du génie québécois en innovation industrielle et offre des opportunités importantes de croissance et d’exportations manufacturières.

Exploitée par Enerkem Alberta Biofuels, l’usine compte parmi les toutes premières installations commerciales au monde à être construites en vue de la production de produits chimiques renouvelables et de biocarburants avancés. Pendant sa construction, plus de 600 emplois ont été créés de façon directe ou indirecte pour la fabrication modulaire de ses systèmes, ainsi que pour leur assemblage sur le site de l’usine. C’est au Québec qu’Enerkem a développé la plus grande partie de son infrastructure manufacturière, ce qui a représenté 35 millions $ en contrats à des fournisseurs québécois.

 

L’usine offre des avantages environnementaux importants car elle convertit les déchets en produits à valeur ajoutée. Elle aura une capacité de production de 38 millions de litres par année, aidera la ville d’Edmonton à augmenter le taux de valorisation de ses déchets domestiques à 90% et elle devrait générer des retombées nettes dans la région immédiate de près de 65 millions $/an.

 

Le démarrage de la bioraffinerie suit un plan rigoureux de mise en service qui est sur le point d’être finalisé. La production de biométhanol commencera progressivement durant la phase de démarrage. Un module qui convertira le biométhanol en éthanol avancé sera ajouté d’ici la fin de 2015.

 

Pour en savoir plus:

Communiqué d'Enerkem