Version imprimable « Retour à la liste

Ecominute

Du soleil dans nos pâtes et papiers, une première mondiale faite au Québec
10 juin 2014

Du soleil dans nos pâtes et papiers, une première mondiale faite au Québec

Un important projet d’énergie solaire a vu le jour hier à Kingsey Falls. En effet, Cascades et Rackam peuvent fêter leur première pelletée de terre pour l’installation au sol d’une puissante parabole solaire pour réduire la consommation de gaz naturel utilisé pour produire l’eau chaude nécessaire aux activités de l’usine de pâtes et papiers. Cette première mondiale dans l’industrie engendrera une économie de près de 140 000 m³ de gaz naturel par an, soit 265 tonnes de CO2 eq./an. 

Pour l’atmosphère, cela équivaut à l’économie de 70 voitures laissées au garage pendant un an; pour Cascade, une réduction importante de sa facture en gaz naturel et la continuité de ses efforts en responsabilité environnementale, encore inégalés dans son secteur.  


C’est grâce à une synergie entre Cascades, les innovateurs en technologies propres Rackam, les chercheurs de l’Université de Sherbrooke et les subventions de Gaz Metro et du programme Technoclimat du Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles que ce projet voit le jour. 


«Il s’agit de la première installation solaire au Québec utilisant notre nouvelle génération de capteurs S20. Ces capteurs sont deux fois plus grands et beaucoup plus performants que ceux de nos projets antérieurs» a confié Mathieu Chagnon, président de Rackam. «Ce projet est une véritable avancée qui permettra de propulser le savoir-faire technologique québécois», a-t-il ajouté.


Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles Pierre Arcand a déclaré que ce projet «constitue non seulement une première mondiale dans le domaine des pâtes et papiers, mais aussi une première québécoise pour tous les secteurs d’activité confondus. Avec une telle initiative, Cascades et Rackam nous prouvent qu’il est possible d’allier responsabilité environnementale et développement économique; des objectifs qui cadrent parfaitement avec les orientations de notre gouvernement». Le Québec se démarque encore une fois par sa crédibilité dans le secteur des technologies propres.

 

 

Pour plus d'info: 

Communiqué de presse