Version imprimable « Retour à la liste

Ecominute

Des Électrobacs pour un électrochoc aux déchets
6 mai 2014

Des Électrobacs pour un électrochoc aux déchets

Les citoyens du Grand Montréal auront une nouvelle option en matière de récupération de déchets électroniques: un réseau de bacs intelligents, équipés d’une technologie unique qui permet de mesurer à distance la quantité d’équipements électroniques déposée dans chacun de ses bacs. Développée par l’entreprise Électrobac et propulsée par Bell sur le réseau sans-fil haute vitesse le plus vaste au Canada, cette technologie utilise une plateforme web dynamique en ligne afin de permettre d’optimiser les opérations, tout en réduisant les déplacements et donc les émissions de GES.

 

Les nouveaux bacs intelligents d’Électrobac seront installés dans les endroits achalandés comme les campus universitaires, les épiceries, les tours à bureaux et les centres commerciaux. Pour ce faire, Électrobac a obtenu l’appui de partenaires majeurs tel que la société immobilière Ivanhoé Cambridge pour l’implantation de bacs dans plusieurs de leurs propriétés. Tous les électroniques sont envoyés dans des centres de recyclage canadiens certifiés et audités par le Bureau de Qualification des Recycleurs.

 

Fort du succès de son réseau initial de bacs de première génération déjà en place à Montréal, cette jeune entreprise, appuyée par le programme Créavenir de Desjardins, innove encore. En effet, le design des bacs a été complètement repensé au niveau fonctionnel, esthétique et expérientiel par l’atelier de marque lg2boutique. 

 

Comme les études prévoient une augmentation globale de 33% des volumes d’électroniques en fin de vie d’ici à 2017, l’entreprise prévoit agrandir graduellement le réseau à Montréal mais aussi à Québec ainsi que dans les autres grandes villes canadiennes.

 

Pour en savoir plus:

Electrobac

Bell