Version imprimable « Retour à la liste

Ecominute

1,6M$ d'économies à Bécancour grâce à la symbiose industrielle
29 mai 2014

1,6M$ d'économies à Bécancour grâce à la symbiose industrielle

La symbiose industrielle vise à mettre en réseau des entreprises qui s'échangeront des matériaux entre elles. Économies de frais de disposition pour les uns, intrants à meilleur marché pour les autres, les entreprises impliquées dans cette synergie bénéficient de retombées significatives. Un projet-pilote de symbiose industrielle à Bécancour en est à son bilan: dès la première ronde, 12 entreprises ont identifié 40 synergies dont la valeur totale en économies de ressources est évaluée à près de 1,6 million de dollars!

«À l'image des écosystèmes naturels, l'écologie industrielle propose des outils visant à optimiser l'utilisation des ressources et à réduire la quantité de déchets produits dans une perspective de bouclage des flux. La symbiose industrielle est sans doute l'exemple le plus concret. Le défi est de mettre en circulation les matières et l'énergie résiduelles des uns pour les substituer aux intrants des autres. L'objectif de cette démarche est d'allonger le cycle de vie des ressources par la substitution et la mutualisation des flux», explique Hélène Gignac, directrice générale du Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTÉI).

 

La symbiose du Parc industriel et portuaire de Bécancour a été le premier projet réalisé par le CTTÉI. Dès 2008, 12 entreprises ont accepté de partager de l’information sur leurs activités, leurs besoins et sur les matières, l’eau et l’énergie qu’elles souhaitaient transiger au sein du parc. À partir des offres et demandes de cette première ronde, les synergies identifiées ont engendré des économies évaluées à 1,6M$.  Depuis, un conseiller en écologie industrielle a été embauché et est dédié entièrement au projet de symbiose. Déjà, il a identifié près de 70 nouvelles synergies potentielles et la faisabilité technico-économique de plusieurs d’entre elles a été confirmée par les entreprises concernées. La mise en œuvre se poursuit.


Source: 
Le courrier sud
 

Pour en savoir plus:

Le CTTÉI a développé le Guide Création d'une symbiose industrielle afin de fournir des outils méthodologiques et opérationnels pour entreprendre une démarche de symbiose industrielle dans les parcs industriels et sur l'ensemble du territoire québécois.

Au-delà d’une quinzaine d’organisations participantes, la gestion de l’information devient rapidement problématique. Développée par le CTTÉI, Synergie Québec est une plateforme web mettant en vitrine la communauté des projets de symbiose industrielle. Moyennant des frais d’adhésion, chacun peut y présenter ses partenaires et ses activités dans un blogue en édition autonome. Il héberge également un outil informatique permettant d’identifier les synergies potentielles à partir des offres et demandes des organisations membres. 

synergiequebec.ca