Archives
Version imprimable « Retour à la liste

Ecominute

3 jours, 40 étudiants et une problématique d’affaires…
5 décembre 2018

3 jours, 40 étudiants et une problématique d’affaires…

Vous l'aurez deviné, le Défi Écotech, organisé en collaboration avec le Groupe Humaniterre du HEC Montréal, était de retour cette année! Nouveauté : le cas à résoudre venait directement de notre grappe. À la recherche d’un-e stagiaire intéressé-e par les technologies propres? Continuez votre lecture pour découvrir le profil des membres de l’équipe gagnante! 

Les 10 équipes participantes au défi avaient à nous proposer une stratégie de communication qui nous permettrait de faire connaître les innovations vertes québécoises de l’industrie du plastique rapidement et à grande échelle. Le but était d’avoir le plus grand impact à la rencontre des ministres de l’Environnement qui s’est tenue le 22 novembre dernier. 
 
Voici le portrait de l’équipe gagnante:
  • Arto Berton-Triantafyllou, B.A.A
Arto est un étudiant déterminé et ambitieux pour qui les enjeux environnementaux actuels sont une priorité. C’est cet intérêt pour le développement durable qui l’a poussé à s’inscrire à la compétition de cas qu’est le Défi Écotech. Souhaitant se spécialiser en finance ainsi qu’en gestion du développement durable au B.A.A. à HEC Montréal, il est animé par une forte volonté de participer à la transition écologique du milieu des affaires.
 
  • Hubert Côté-Maltais, B.A.A.
« J’ai décidé de participer au Défi Écotech, car j’étais curieux et motivé à relever un nouveau défi (première compétition académique). Compte tenu que le cas était à saveur environnementale, cela m’a accroché tout de suite et j’ai été très surpris du nombre d’entreprise verte au Québec. Comme quoi nous pouvons changer nos habitudes et faire une différence. Je vais éventuellement me spécialiser en technologie de l’information et développement durable. C’est après le Défi Écotech que j’ai réalisé qu’il était impératif que tous les gestionnaires de demain implantent le développement durable dans leurs pratiques de gestion. Le défi a renforcé mon désir de vouloir garder un aspect développement durable à ma formation. »
 
  • Laurence Fafard, B.A.A
Laurence est une étudiante en deuxième année à HEC Montréal qui désire toujours repousser ses limites tout en comprenant le monde qui l'entoure. Elle rêve d’un monde où le milieu des affaires sera en synergie avec le développement durable. 
Entre temps, elle pose des actions quotidiennes afin d’améliorer son environnement. Elle communique ses visions avec passion et entrain, et nous fait sentir que tout est possible. Remplie d’ambitions et de bonnes intentions, elle souhaite d’autant plus s’impliquer dans le développement écologique des organisations québécoises et internationales.
 
  • Anne St-Onge, B.A.A.
« Je suis impliquée dans mes études en Marketing et dans la vie étudiante au HEC où je suis, entre autres, membre du comité Femmes en Affaires. Mes expériences de travail variées m’ont permis de développer mon sens de la coopération, de la performance et de la qualité.  Je suis une personne réaliste, minutieuse et surtout créative. 
Je suis toujours à l’affût d’opportunités de bâtir sur mes apprentissages, développer de nouvelles compétences et aussi, m’aider à trouver le métier qui me permettra de marier mes intérêts pour l’environnement, l’esthétisme et l’expérience client. Je suis d’ailleurs présentement à la recherche d’un stage pour l’été 2019. »
 
Un merci tout spécial à Mick Kopis, conseiller marketing & aux communications chez Enerkem, pour sa participation comme membre du jury. 
 
Mention spéciale à l’équipe qui a remporté la deuxième place :