Archives
Version imprimable « Retour à la liste

Ecominute

ABB va fabriquer un capteur optique pour GHGSat
30 novembre 2018

ABB va fabriquer un capteur optique pour GHGSat

GHGSat a lancé son premier satellite à haute résolution pour la détection des gaz à effet de serre (GES) en juin 2016 et la compagnie en construit deux autres grâce à un financement de 20M $US. Le lancement du 2e satellite de GHGSat (GHGSat-C1) est prévu pour ce printemps à bord de la plate-forme de lancement Vega d'Arianespace. Un 3e satellite (GHGSat-C2) est également en développement et son lancement est prévu pour 2020.

GHGSat est une entreprise canadienne qui soutient l’industrie spatiale canadienne. Cet accord avec ABB Canada est l’un des aspects les plus importants d’un secteur spatial canadien et permet un suivi continu par satellite.

 

La division AB Measurement & Analytics située à Québec a signé un contrat avec la société montréalaise GHGSat pour la fabrication et le test du capteur optique de son 3e microsatellite (GHGSat-C2), destiné à la surveillance des émissions de GES des installations industrielles du monde entier.

 

Comptant plus de 30 ans d'expérience sur le marché spatial gouvernemental traditionnel, ABB a apporté une contribution matérielle essentielle aux capteurs utilisés dans les principales missions d'observation de la Terre. En tirant parti d’investissements internes importants, ABB associe désormais son expertise en instrumentation spatiale à ses principaux atouts industriels pour offrir à GHGSat les conditions propices à une production rapide de charge utile et à une intégration dans un environnement très concurrentiel.

 

«GHGSat-C2 s'appuiera sur les leçons tirées de notre satellite de démonstration et fournira une capacité supplémentaire sur les marchés clés. Nous sommes impatients de travailler avec ABB pour faire de GHGSat-C2 un succès », a déclaré Stéphane Germain, président de GHGSat.

 

 «C’est une opportunité importante pour ABB d’entrer dans le secteur de l’espace commercial et de travailler sur des programmes de développement de capteurs rapides, peu coûteux et à grand volume. Ce segment de marché est en plein essor et ABB est déterminé à devenir un acteur dominant, car notre société est déjà structurée pour la production de capteurs en série pour les marchés industriels et les capteurs hautement spécialisés pour l'espace », a déclaré Marc-André Soucy, directeur des systèmes spatiaux et de défense chez ABB Measurement & Business Unit Analytics.

 

ABB est un leader technologique pionnier dans les réseaux électriques, les produits d'électrification, l'automatisation industrielle, la robotique et le mouvement, en plus d’être au service de ses clients des secteurs des services publics, de l'industrie et des transports et infrastructures à l'échelle mondiale. ABB poursuit aujourd'hui une tradition d'innovation de plus de 130 ans et écrit l'avenir de la numérisation industrielle en proposant clairement deux valeurs: acheminer l'électricité de n'importe quelle centrale à n'importe quelle prise et automatiser les industries des ressources naturelles aux produits finis. En tant que partenaire principal dans ABB Formula E, la classe internationale du sport automobile FIA entièrement électrique, ABB repousse les limites de la mobilité électronique pour contribuer à un avenir durable. ABB est présent dans plus de 100 pays et compte environ 147 000 employés.

 

ABB a une longue histoire au Canada et la société continue à développer et à localiser ses offres pour les clients. ABB, dont le siège social est situé à Montréal, exploite près de 50 installations et emploie environ 4 000 personnes au Canada.

 

Enfin, la technologie brevetée de GHGSat surveille les émissions avec plus de précision, à une fraction du coût d’alternatives comparables - partout dans le monde, en quelques jours. De meilleures données signifient un meilleur contrôle et finalement une réduction des émissions de GES!

 

 

Source: Communiqué de presse