Archives
Version imprimable « Retour à la liste

Ecominute

GHGSat amasse 10 millions de dollars en financement
11 octobre 2018

GHGSat amasse 10 millions de dollars en financement

En 2016, l'entreprise québécoise GHGSat a lancé le premier satellite au monde conçu pour mesurer les émissions de gaz à effet de serre provenant des installations industrielles du monde entier. Ce satellite de démonstration sera suivi à partir de 2019 par deux nouveaux satellites, ainsi qu’un capteur d’aéronef. En effet, GHGSat vient de recevoir un nouveau financement de 10 millions de dollars américains pour sa série A2. 

GHGSat utilise sa technologie pour offrir des services de surveillance et de mesure des émissions à plusieurs secteurs, notamment le pétrole et le gaz, la production d'électricité, l'exploitation minière, la gestion des déchets et l'agriculture. La nouvelle technologie de GHGSat permet une mesure des gaz à effet de serre et de la qualité de l’air avec une meilleure précision à une fraction du coût des alternatives comparables. Les propriétaires d'installations industrielles peuvent surveiller toutes leurs installations, sur le terrain ou à distance, partout dans le monde, avec une technologie commune. Des informations nettement améliorées sur les émissions permettent aux opérateurs industriels de mieux mesurer, contrôler et, à terme, réduire les émissions de gaz à effet de serre et améliorer la qualité de l’air.

 

Le nouveau capital servira à accélérer les efforts de commercialisation, étendre les services d'analyse et financer le lancement d'un satellite supplémentaire. Le cycle de financement de la série A2 de GHGSat comprend le soutien financier d’OGCI Climate Investments, de Schlumberger, de Space Angels et de la Banque de développement du Canada. À ce jour, GHGSat a recueilli plus de 20 millions de dollars américains, considérant les financements des gouvernements du Canada et de l’Alberta. « Ce financement accélère le déploiement commercial […] et permet  l’accès à certains des plus grands clients du monde pour nos services » a déclaré Stéphane Germain, PDG de GHGSat.

 

 

Source : Site internet de GHGSat