Archives
Version imprimable « Retour à la liste

Ecominute

Recommandation # 14 du Livre blanc : témoignages
15 février 2018

Recommandation # 14 du Livre blanc : témoignages

Lors du lancement de son Livre blanc pour une économie verte, Écotech Québec a reçu plusieurs acteurs importants du secteur des technologies propres. Plein feu sur Richard Painchaud, de ClinnUp Technologies, et Anne-Marie Larose, d’Aligo Innovation, qui étaient présents pour appuyer la recommandation # 14, soit la Protection de notre savoir.

Les chercheurs universitaires québécois sont inventifs et prolifiques, et ce dans plusieurs secteurs  d’activités reliés aux technologies propres. Ces chercheurs ont accès à des fonds pour l’acquisition d’équipements et pour l’embauche de travailleurs hautement qualifiés qui sont affectés au développement de leur prototype. Cela dit, une fois leurs recherches publiées, les innovations ne sont souvent pas brevetées, ce qui pose un problème majeur aux entrepreneurs intéressés par celles-ci. Pour s’assurer que l’innovation québécoise soit protégée et qu’elle entraîne des retombées au Québec, les institutions postsecondaires devraient être incitées à entreprendre de façon plus systématique une démarche de protection de la propriété intellectuelle, pouvant inclure une étude de brevetabilité, avant que les résultats de leurs recherches ne soient publiés.

 

«Pouvoir miser sur une technologie de rupture ayant de solides fondements scientifiques et sur une bonne protection de la propriété intellectuelle sont des conditions de succès pour amener une innovation au marché», déclare Richard Painchaud, entrepreneur en série. Selon lui, les brevets sont essentiels dans le monde des technologies propres, puisque si une innovation n’est pas protégée, aucun entrepreneur ne souhaitera risquer de la commercialiser.

 

Pour Anne-Marie Larose, présidente-directrice générale d’Aligo Innovation, la protection du savoir est aussi primordiale. «C’est ce qui permet de transformer les idées en réelles innovations», affirme-t-elle. Chez Aligo Innovation, madame Larose valorise les résultats de la recherche universitaire, en fournissant aux chercheurs les ressources nécessaires à la commercialisation de leurs découvertes.

 

Découvrez les 16+1 recommandations d’Écotech Québec publiées dans son Livre blanc qui s’adresse à l’ensemble de l’écosystème des technologies propres.

 

Source : Livre blanc pour une économie verte