Archives
Version imprimable « Retour à la liste

Ecominute

100 usines de biocarburant en Chine grâce à une technologie québécoise
1 février 2018

100 usines de biocarburant en Chine grâce à une technologie québécoise

En tant que premier consommateur d’énergie au monde, d’émetteur de CO2 et de GES de serre, la Chine prend un virage de la lutte contre les changements climatiques. Bonne nouvelle, une entreprise du Québec contribuera aux engagements du pays pour sa transition vers les énergies renouvelables.

Enerkem, une entreprise québécoise, transforme les matières résiduelles urbaines non recyclables et non compostables en biocarburants et en produits chimiques verts. Sa technologie recycle chimiquement le carbone contenu dans les matières résiduelles afin de le convertir en gaz de synthèse pur puis en biocarburants et en produits chimiques.


Récemment, une entente de 125M$ a été signée entre Enerkem et Sinobioway Group, une entreprise chinoise de premier plan engagée dans la bioéconomie. Cette entente a pour objectif d’accélérer l’expansion du génie québécois et aussi, de créer une coentreprise pour la construction de plus de 100 usines de biocarburant en Chine d’ici 2035. Cet investissement se fera sous forme d’investissement dans le capital-actions d’Enerkem, de revenus de licences, de fabrication et de vente d’équipement. 


« Notre technologie novatrice propre produit des carburants de transport à faible empreinte carbone et offre une solution de gestion durable des déchets qui sont indispensables pour aider la Chine à atteindre ses objectifs de lutte aux changements climatiques » a déclaré Vincent Chornet, président et chef de la direction d'Enerkem.

 

Source: communiqué de presse