Archives
Version imprimable « Retour à la liste

Ecominute

Enerkem accède au plus vaste marché de biocarburants
9 novembre 2017

Enerkem accède au plus vaste marché de biocarburants

Sachant que le secteur des transports représente 40% des GES émis sur la planète, la décarbonisation des carburants apparait comme une évidence pour diminuer l’impact environnemental de ce secteur. Bonne nouvelle ! Enerkem, membre d’Écotech Québec, vient de recevoir l’approbation de la U.S. Environmental Protection Agency (EPA).

Enerkem transforme les matières résiduelles urbaines non recyclables et non compostables en biocarburants et en produits chimiques verts. Sa technologie recycle chimiquement le carbone contenu dans les matières résiduelles afin de le convertir en gaz de synthèse pur puis en biocarburants et en produits chimiques. Dans son usine à Edmonton, Enerkem produit de l’éthanol cellulosique, biocarburant de transport fabriqué à partir de déchets agricoles et ligneux. Sa particularité ? Au lieu d’être fabriqué à base de résidus agricoles et ligneux, l’éthanol cellulosique d’Enerkem est fabriqué à partir de matières résiduelles urbaines qui sont des matières moins couteuses. Selon l’EPA, les biocarburants cellulosiques réduisent les émissions de GES d’au moins 60% comparativement à l’essence.


Le génie québécois vient de franchir toutes les étapes nécessaires exigées par l’EPA afin d’obtenir la première approbation qui permettra à l’entreprise d’être «en mesure de vendre l’un des carburants de transport à plus faible empreinte carbone dans le plus vaste marché de biocarburants au monde » explique Vincent Chornet, président et chef de la direction.


En vertu de la loi américaine sur l’indépendance et la sécurité énergétiques 16 milliards de gallons de biocarburants cellulosique seront mélangés aux sources conventionnelles de transport d’ici 2022. En recevant l’approbation de l’EPA, Enerkem devient homologué pour les crédits D3 Renewable identification numbers (RIN). Ces crédits seront achetés par les raffineurs américains afin d’atteindre le niveau de conformité en mélangeant l’essence avec l’éthanol cellulosique. 

 

Source: communiqué de presse

Nous vous suggérons aussi: