Archives
Version imprimable « Retour à la liste

Ecominute

Un nouveau jalon planté dans le monde financier des technologies propres
12 octobre 2017

Un nouveau jalon planté dans le monde financier des technologies propres

Et si l’on vous disait que la finance et l’écologie étaient deux domaines compatibles et que depuis 2009, un «animal particulier» a investi plus d’un milliard de dollar dans le secteur des technologies propres ? C’est le défi qu’a relevé Cycle Capital, partenaire de prestige d’Écotech Québec, le 1er  fonds québécois en capital-risque consacré aux technologies propres. 

Lors de sa création en 2009, Andrée-Lise Méthot souhaitait créer des ponts entre son militantisme écologique et le monde de la finance. Mission accomplie ! En plus de contribuer à la réduction des GES, ce fond d’investissement a su montrer sa rentabilité. Il s’agit d’un des fonds d’investissement en technologies propres le plus actif au Québec, « Le cap du milliard qui vient d’être franchi est un anniversaire important. Ce ne sont pas n’importe quels dollars mais des dollars sophistiqués, avec de l’intelligence» indique Mme Méthot.


En quelques chiffres, Cycle Capital c’est 840 millions de dollar investis par les partenaires dans des entreprises ciblées, plusieurs dizaines de millions de subventions publiques, 26 entreprises financées, 20 entreprises « accélérées » par l’incubateur Ecofuel et 2 720 occasions d’investissement analysées depuis 2009. Avec 75% de ses investissements au Québec, Cycle Capital constitue un effet de levier pour la croissance des entreprises en technologies propres du Québec. 


Chaque année, Cycle Capital épluche 500 dossiers d’entreprises prometteuses et investit dans les entreprises ayant une propriété intellectuelle solide. En effet, il s’agit de la force d’une entreprise dans le domaine des technologies propres. Depuis 2009, réseau de partenaires stratégiques et industriels  associé à Cycle Capital ont contribué à hauteur de 231 millions de dollar. Parmi les entreprises ayant bénéficié de son aide financière, nous pouvons compter sur plusieurs entreprises membres d’Écotech Québec tels qu’Agrisoma, producteur de biocarburant permettant de diminuer de 77% les émissions de GES des avions, et Enerkem, entreprise qui convertit les « déchets ultimes » en biocarburants et en produits chimiques.


Bravo à Cycle Capital pour ses 8 années d’investissement : un moteur pour le développement des technologies propres au Québec !

 

Source : Article du Journal La Presse