Archives
Version imprimable « Retour à la liste

Ecominute

Les villes québécoises vibrent au rythme du développement durable
8 septembre 2017

Les villes québécoises vibrent au rythme du développement durable

Lors du Forum sur le développement durable qui s’est tenu à Victoriaville mercredi 6 septembre, 28 équipes réunissant des représentants de municipalités québécoises, des entrepreneurs, des chercheurs et des spécialistes en environnement devaient développer un projet dans un des trois thèmes choisis, soit l’aménagement du territoire, l’économie circulaire et les villes intelligentes. Le premier prix de 10 000$  a été décerné par le jury à l'équipe St Jérôme pour un projet d'engagement citoyen en économie d'eau. 

Présentement, le développement de la Ville de St-Jérôme est bloqué parce que les services d’eau suffisent à peine à la demande actuelle. De plus, il y a très peu d’implication des quelque 75 000 citoyens et encore moins des 75 000 autres qui y travaillent ou y étudient le jour. Le projet sous la thématique de la Ville intelligente visait à engager la population pour réduire sa consommation d’eau en les informant de l’impact de leurs actions (tableau de bord général diffusé en temps réel à divers points de la Ville), en mesurant leur consommation grâce à une implantation incitative de compteurs d’eau et en les récompensant à l’aide d’une monnaie virtuelle (style Bitcoin) permettant d’acheter des services ou produits locaux ou même à terme d’investir dans de nouveaux projets entrepreneuriaux dans la communauté. La marge de manœuvre financière dégagée par la taxation des développements additionnels devrait permettre notamment d’améliorer la qualité de vie des citoyens (ex : bibliothèque, activités culturelles), mettre en valeur les rives de la Rivière du Nord (en revitalisant le Centre-Ville) et en général de réaliser des projets qui seront décidés par les citoyens (budget participatif). 

 

Normand Gadoury, Vice-Président Innovation et commercialisation chez Écotech Québec faisait partir de l'équipe gagnante composée d'un entrepreneur technologique (Frédéric Paré d’E’Mind Tek), d'un entrepreneur en gestion des matières résiduelles (Steeve Patry des Services sanitaires Denis Fortier), du directeur général adjoint de la commission scolaire des Bois-Francs (Julien Lavallée), de la Vice-présidente programmes et secteurs techniques de Réseau Environnement Caroline Sanchez Valero, de Simon Barnabé chercheur à l’UQTR et d'Ilse Ileana Cardenas, une doctorante de l’UQTR. Le représentant de la Ville de St-Jérôme était Aurélien Borie, urbaniste et Chef de la division de la planification du développement et de l'environnement.


Les projets étaient documentés au fur et à mesure par les rapporteurs pour être jugés par des experts. Chaque projet était aussi présenté en après-midi dans des capsules d’une minute, filmées en direct et projetées sur grand écran à tous les participants pour un vote et un prix du public. Ce dernier, de 5 000 $, a été remis à la ville de la Tuque pour un projet en économie circulaire.

 

 

Source: communiqué de press