Archives
Version imprimable « Retour à la liste

Ecominute

De la bio-magie dans les champs!
4 avril 2017

De la bio-magie dans les champs!

Mardi dernier, l’entreprise Inocucor, membre d'Écotech Québec, qui se spécialise dans la production et la commercialisation de procédés biologiques pour l’agriculture, a annoncé la première clôture d'une ronde de financement de 38,8 M$. Un investissement de taille, qui provient notamment du  propriétaire du Cirque du soleil, TPG Capital, de son tout premier investisseur, Cycle Capital Management, mais également de Desjardins Innovatech et du fonds américain Closed Loop Capital, spécialisé en agriculture.

« Notre stratégie corporative est de revendiquer notre proposition en tant que chef de file de ce segment émergent en développant l'entreprise grâce à notre technologie propriétaire de consortiums microbiens, tout en poursuivant nos stratégies d'acquisitions stratégiques et de partenariat en développement de produit, notamment en Amérique du Nord, en Amérique Latine et en Europe de l'Ouest. » confie Donald R. Marvin, président-directeur général d’Inocucor. Cet investissement permettra à l’entreprise d'établir un siège social et un bureau de commercialisation aux États-Unis, d'augmenter la capacité de fabrication de l'usine pilote de production et de R&D basée à Montréal, et de bonifier l'expertise scientifique et de gestion au sein d'Inocucor.

 

En 2007, Margaret Bywater-Ekegärd, docteure en médecine et pathologie moléculaire, et Ananda Lynn Fitzsimmons, spécialiste du jardinage biologique, joignent leurs forces pour trouver des alternatives efficaces et naturelles à l’utilisation des produits chimiques pour une agriculture plus durable. Ce mélange d’expertise a ensuite permis la création d’Inocucor dont la technologie brevetée repose sur la co-fermentation de bactéries, de levures et de champignons, qui permet, par exemple, de récolter 40% plus de brocolis ou 30% plus de fraises selon l’envie!

 

Cycle Capital, firme Québécoise de capital de risque spécialisée dans les technologies propres, a d’ailleurs fait son premier investissement dans Inocucor à la fin de l'année 2013. Selon Mme Méthot, il s’agirait du meilleur coup  de Cycle Capital jusqu’à maintenant. « Ce qu'on a fait avec Inocucor, c'est ce qu'on essaie de faire avec les 13 autres entreprises qui sont dans notre portefeuille présentement », affirme Andrée-Lise Méthot, fondatrice de Cycle Capital.

 

 

Source : Communiqué de presse